BPCO et Alimentation

Les proteines
Les proteines


  • Une personne atteinte d’une BPCO peut dépenser 10 fois plus d’énergie pour respirer qu’une personne n’ayant pas de maladie pulmonaire.
  •  Il est donc important d'avoir une alimentation équilibrée pour mettre en réserve de l’énergie. Vous devrez manger plus qu’une personne normale : 4 à 5 repas fractionnés quotidiens.
  • Mangez des aliments riches en protéines pour prévenir la dénutrition, augmenter votre niveau d’énergie et aider à maintenir vos muscles et vos os en bonne santé.
  • Mangez 5 à 6 petits repas chaque jour. Les petits repas préviennent le ballonnement et l’essoufflement.
  • Coupez vos aliments en petits morceaux et achetez des viandes tendres. Les aliments en petits morceaux et les viandes tendres nécessitent moins d’énergie lors de la mastication.
  • Buvez de l’eau ( sauf contre indication de votre médecin en cas de maladie associée à la BPCO). Boire de l’eau aide à rendre plus fluides les sécrétions bronchiques ».
  • Pesez vous une fois par semaine et signalez une perte de poids à votre médecin.